Une animation scolaire, ça se passe comme ça à Saint-Romain-de-Jalionas :

10h, ce vendredi matin d’octobre: Nous attendons fébrilement le bus de Meyzieu.
L’équipe d’animation a installé les ateliers dans la cour de la cure et tout est prêt pour accueillir deux classes de l’école Jules Ferry. Ouf ! Il devrait faire beau…
Dès leur arrivée, les élèves sont répartis en plusieurs groupes soigneusement préparés au préalable par les enseignantes.
Chacun connaît le programme mais il faut se familiariser avec les lieux.

50 élèves investissent le site du Vernai, impatients, peut être vaguement inquiets …de mettre les notions abordées en classe en relation avec le site archéologique …. et de vivre une journée d’école autrement ! On mange quand ?
Tandis que la visite commence pour une classe, la seconde s’initie aux jeux romains, à la mosaïque, à la calligraphie et à la céramique.
Eh oui, les petits gallo-romains écrivaient, jouaient, manipulaient les tesselles ou la vaisselle et quoi de plus attrayant que de vivre à la manière de … et de se glisser une heure durant dans la peau d’un personnage !

Pendant ce temps, on s’emploie dans l’autre groupe à faire parler les vestiges : la vie, les installations, le travail pour les esclaves, les loisirs pour le maître …
La matinée est déjà finie. Une heure ça passe vite pour dérouler tous les aspects abordés par l’archéologie !
Après la pause-déjeuner, le jeu de piste est un moment privilégié pour réinvestir le vocabulaire utilisé dans la matinée.

Le succès de la journée tient à son organisation minutieuse. Au final, chaque élève a l’occasion de découvrir la villa gallo-romaine et de s’imprégner activement de cette période de l’Histoire. Voilà. Venez nous voir, on vous attend. 

Chantal Pennetier

Le puits du jardin antique du Vernai

D’après les textes des agronomes latins du Ier siècle après JC.

  • Le jardin doit être annexé à la maison de campagne, cela n’est pas douteux ; et il faut l’avoir aussi arrosé que possible par l’eau d’une rivière, s’il en est une qui le baigne, sinon par l’eau d’un puits tirée à l’aide d’une roue, d’une pompe ou d’une bascule.

Pline histoire naturelle livre XIX 20

  • « …. Mais afin d’être assuré que ce puits ne manquera jamais d’eau il ne faudra le creuser que lorsque le soleil sera dans les derniers degrés de la vierge, c’est-à-dire au mois de septembre avant l’équinoxe d’automne, parce que le meilleur pour reconnaitre la bonté d’une source d’eau, c’est lorsque les longues sécheresses de l’été ont absolument dénué la terre de toute eau de pluie. »

Columelle De Re Rustica, livre XI

En application sur le site du Vernai…

Lire la suite

Financement participatif du jardin antique expérimental

Chers amis de l’archéologie, nous souhaitons remercier chaleureusement les premiers participants et soutiens au financement participatif de notre jardin antique.

Merci à Carlos, Richard, Marc, Harmonie, Coline et Azet. La collecte continue et si vous souhaitez vous aussi soutenir notre projet c’est ici : https://www.kisskissbankbank.com/fr/projects/des-graines-pour-le-jardin-antique

Pour en savoir plus vous pouvez consulter la page dédié a notre projet jardin.

https://saintromainarcheologie.wordpress.com/nos-actions/un-jardin-antique-experimental/

Journées Européennes du Patrimoine 2019: le détail des ateliers

Les bénévoles de l’association vous proposent de partager leur passion autour d’ateliers en lien avec la villa gallo-romaine et les métiers de l’archéologie.

Ces animations, qui illustrent et complètent de manière ludique certains aspects de la visite sont proposés aux petits comme aux grands.

Venez nous rejoindre pour un moment de convivialité !!

Au programme pour ces journées européennes du Patrimoine:


  • Un Jeux de Piste pour les familles:
img_0332

Une autre manière de découvrir le site .

Lire la suite

Journées européennes du Patrimoine 2019 sur le site du Vernai

Comme chaque année, notre association se mobilise lors des journées européennes du Patrimoine pour faire découvrir la villa du Vernai  et l’archéologie aux visiteurs, que nous espérons nombreux.

Voici le programme de cette année:

Samedi 21 et dimanche 22 septembre 2019 de 10H à 12H et de 14H à 18H.

Lire la suite

Succès de la conférence

Le samedi 2 mars a eu lieu à Arandon la conférence sur la « RETIRADA », organisée par notre association.

Jean-Pierre Legendre, archéologue-historien, nous a plongé pendant plus d’une heure trente dans ce moment d’histoire si souvent méconnu et occulté. Son analyse s’appuyant sur des illustrations, des photographies et récits d’époques, a fortement intéressé et impliqué le public.

Près de 130 personnes sont venues profiter des éclairages de J.P. Legendre, et nombre d’entre elles ont tenu à participer en multipliant les questions à notre conférencier. C’est une belle réussite pour notre association.

L’implication et l’intérêt du public dans nos actions nous poussent à continuer à faire partager la connaissance patrimoniale de ce riche territoire de l’Isle Crémieu.

Conférence le 2 mars 2019

Fin janvier 1939, la Guerre d’Espagne prend fin. En deux semaines, près de 500000 militaires et civils vont traverser les cols pyrénéens, notamment le Perthus, pour fuir les armées fascistes.

L’Etat français, dépassé par l’ampleur de cette Retirada, va voir avec méfiance l’arrivée massive de ces réfugiés considérés comme suspects et dangereux.

Après les avoir parqués en urgence au plus près de la frontière, l’administration les répartira, pour les isoler de la population, dans des camps créés spécialement à l’intérieur du pays, notamment en Isère.

L’ancienne fonderie Vialle, à Arandon, sera ainsi sommairement réaménagée pour recevoir, à la fin de l’été 1939, près de 1300 internés dans des conditions sanitaires déplorables. Après le départ des espagnols, pour la plupart renvoyés en Espagne, ce camp sera ensuite réutilisé jusqu’en mars 1940 pour emprisonner des antifascistes juifs allemands et autrichiens.

A l’heure où en disparaissent les derniers témoins, l’archéologue J.-P. Legendre présentera leur parcours en confrontant les restes matériels, armes ou objets de la vie quotidienne et les étapes successives de leur détention. Parmi ceux-ci, sera particulièrement évoqué le camp d’Arandon, un des sites les mieux conservés de ce patrimoine méconnu en cours de destruction.

C’est parti pour le Jardin Antique!

Suite au piquetage à la fin du printemps, nous avons attendu la fin des fouilles d’août et les Journées du Patrimoine pour débuter les travaux.

Après un important débroussaillage, le terrassement a débuté. En parallèle, il a fallu aussi trier les différents matériaux trouvés au cours de ces travaux. Galets, morceaux de tuiles, et autres ont été récupérés afin de créer les allées du futur jardin.

Anafi 1.1.0

Au fil des semaines vous pourrez vous rendre compte de l’avancée de la création du jardin.   Avant travaux

travaux jardin1
Travaux 3
Travaux 2

Pendant les travaux

Anafi 1.2.1

Après le terrassement.